Galette Comtoise d'Emmanuel Carlin

Galette Comtoise

Emmanuel Carlin "Restaurant les Radeliers"

GALETTE COMTOISE - "Emmanuel Carlin-Chamblay"
Pour 4 personnes
P:réparation: 25 mn - Cuisson: 20 mn

Ingrédients

Ingrédients :
1 kg de Pomme de Terre
100 gr d’oignons
10 gr de Beurre
10 gr de sel
2 gr de poivre du Moulin
150g de saucisse de Morteau
150g de comté fuité
4 cl de Savagnin*
2 C. à S. d’huile de tournesol

Matériels

Matériel :
1 saladier Moyen
1 poêle antiadhésive
1 couvercle
1 moule à tarte
1 spatule e n bois
1 casserole1 robot-coupe

Progression

Préchauffer le four thermostat 7 soit 210°
Mettre à chauffer dans la casserole de l’eau,
Dès que l’eau bout ajouter la saucisse de Morteau et laisser cuire pendant 20 minutes.

Pendant ce temps éplucher les oignons, puis les couper en deux pour les tailler en fine lamelles.
Dans la poêle faire fondre le beurre, puis ajouter les oignons finement couper et laisser suer doucement en ajoutant le couvercle sur la poêle.

Éplucher les pommes de terre,

les laver puis les râper au robot-coupe.

Une fois terminé presser les à la main afin d’éliminer l’excédent d’eau. Réserver dans le saladier.

Vérifier les oignons et lorsque qu’ils sont bien dorés, ajouter le Savagnin (déglacer). Mélanger correctement et laisser réduire le Savagnin pendant 1 minute.

Puis incorporer les aux pommes de terre râpées et bien mélanger.

Assaisonner avec le sel et le poivre.

Couper des fines tranches de comté.

Débarrasser la saucisse de Morteau et couper des fines tranches d’un demi-centimètre.

Faire légèrement chauffer 1 cuillère à soupe d’huile dans la poêle antiadhésive, puis répartir sur le fond de la poêle le mélange pommes de terre-oignons.

Recouvrir le mélange pommes de terre rapées et oignons avec les tranches de comté.

Ensuite recouvrir des tranches de saucisse

Pour finir la galette recouvrer le tout avec le reste du mélange pommes de Terre- oignons.

Laisser dorer la galette tout en la pressant à l’aide de la cuillère en bois.

Recouvrir équitablement la cuillère d’huile restant dans le moule à tarte. Puis transvaser la galette en plaçant le moule à tarte à l’envers sur la poêle et retourner la vivement.

Enfourner la à mi-hauteur et laisser cuire 20 minutes.

Servir très chaud accompagner d’une salade verte.

Astuce : Plat idéal pour un dîner hivernal.
Accompagnement : Pain aux noix et d’un Savagnin

Progression en Images

Cliquez ici pour accéder à la galerie.

*SAVAGNIN

*Le Savagnin : on dit aussi savagnin blanc, est un cépage à grappes vertes ou jaunes. Il est proche cousin du cépage Gewürztraminer. On le cultive presque exclusivement dans le Jura, où il est le cépage-roi. On en trouve également quelques traces en Suisse, dans le Haut-Valais, où il est connu sous le nom d'heida et où il sert à l'élaboration du vin païen.
Dans le Jura, le savagnin sert à l'élaboration du vin jaune, un vin de voile comme on en trouve aussi à Xérès, à Madère et dans quelques caves de Gaillac. Après une vinification en sec, le vin vieillit pendant 6 ans et plus en fût ouvert. A la surface du liquide, se forme un voile de levure qui se nourrit du vin et le transforme très lentement pour donner un breuvage particulier où l'arôme de noix verte domine ; capiteux, sec, persistant et puissant, c'est un des vins les plus aromatiques qui soient ; il peut se conserver un siècle sans faillir. Les vins jaunes les plus réputés viennent des appellations Château-Chalon, Arbois, l'Étoile et Côtes-du-Jura.
En dehors du vin Jaune, le cépage savagnin est également vinifié en blanc sec, en général avec un style oxydatif ; on note cependant qu'une génération nouvelle de vignerons promeut une vinification plus classique - dans et hors du Jura - en fûts ouillés (fermés, niveau plein). On trouve aussi le savagnin assemblé avec du chardonnay dans des cuvées dites "tradition".
Enfin, le savagnin peut également entrer dans une autre curiosité du Jura : le vin de paille. C'est un liquoreux fait avec du raisin passerillé sur un lit de paille, d'où son nom.
Le savagnin serait identique au traminer, autrefois très cultivé en Allemagne.